skip to Main Content

Pourquoi s’adresser à un psychologue du travail et de la vie sociale ?

 

A cause de souffrances que l’on ne comprend pas ou que l’on n’accepte plus  

 

Une ou des situations de travail douloureuses ou dégradées :

  • une intensification de son travail ?
    • stress
    • repli sur soi
    • insomnies
    • irritabilité
    • etc…
  • un changement subi ou désiré ?
    • de nouvelles responsabilités,
    • de nouvelles missions,
    • un nouveau cadre
    • un nouveau rythme de travail
    • etc…
  • des relations conflictuelles ?
    • violences
    • harcèlement
    • incivilités
    • etc…
  • une perte de sens de la valeur travail ?
    • pourquoi est-ce que je travaille dans ces conditions ?
    • j’ai envie de vivre autre chose
    • etc…
  • une incompréhension des attentes de sa hiérarchie, de l’institution… ?

Des ruptures ?

  • avec ses ami(e)s,
  • des membres de sa famille,
  • son (sa) conjoint(e),
  • ses enfants,
  • ses collègues,
  • son travail (colère, violences, isolement, angoisses…)
  • etc…

Des traumatismes anciens, ou récents ?

(accidents, agressions, deuil…) qui empêchent de vivre le présent de manière suffisamment satisfaisante.

Parce que nous ne sommes pas seulement…

  • un(e) salarié(e)
  • un(e) patron(ne)
  • un parent,
  • un(e) enfant,
  • un(e) conjoint(e)
  • … mais tout à la fois !

Que ferons-nous ensemble ?

Le premier entretien est comme vous souhaitez et avez besoin qu’il soit. Simplement.

  • Notre première rencontre est votre moment, comme le serons tous ceux qui suivront. Sentez-vous libre de vous exprimer à votre manière, à votre rythme, en confiance et sans jugement.
  • Notre premier rendez-vous est un moment privilégié entre vous et moi.

Je vous reçois dans un environnement ouvert, vivant car partagé avec d’autres professionnels de la santé, mais une fois dans mon cabinet, nous sommes dans un endroit protégé et serein où vous entrez comme vous êtes. Et vous êtes tous différents.

  • Certains sont intimidés et ne savent pas par où commencer.
  • D’autres ont en eux des mots si forts qu’ils hésitent à les exprimer.
  • Et d’autres encore, ressentent un tel besoin de m’expliquer, qu’ils parlent et parlent encore…

Je peux tout entendre de chacun, je peux aussi comprendre car ma propre expérience éclaire votre témoignage.

Mon travail est de vous aider et non de vous soigner, parce que votre situation n’est pas une pathologie.

Parce que je suis psychologue du travail, et non thérapeute clinicien, je vous aide en vous accompagnant pour que vous preniez conscience du champ de solutions dont vous disposez.

Le déroulement des consultations s’adapte à chacun.

Il est comme un carnet de route que je prépare pour qu’il soit le plus adapté à chacun. Il n’y a pas de règle, sinon d’y mettre la confiance et l’énergie nécessaires à votre satisfaction d’avoir fait les premiers pas vers votre mieux-être.

Je connais le monde de l’entreprise de l’intérieur et je suis en mesure d’identifier chaque agression que l’on peut y ressentir. Au quotidien, et plus encore dans des moments de fragilité. Car ce que vous vivez dans la souffrance n’est que temporaire. Vous avez en vous la force de vous en sortir et vous et moi, ensemble, pouvons vite en provoquer la fin.

Vous n’êtes pas malade. Vous subissez une perte temporaire de contrôle sur votre propre vie.

Alors le premier entretien est le moment d’instaurer la confiance qui nous permettra de faire équipe pour gagner

  • Vous allez me permettre de comprendre votre demande en m’expliquant ce que vous vivez
  • Je vais vous parler du « comment » vont se dérouler chaque étape vers votre objectif.

Les autres consultations sont comme autant de petites victoires qui vous rendent chaque fois un peu plus fort

Je ne peux rien sans vous.

Et moi, suis-je celle qu’il vous faut ? Ce premier entretien vous permettra de déterminer si c’est avec moi que pensez pouvoir développer tout votre potentiel pour réussir. Vous serez donc libre de décider d’arrêter là notre collaboration. Notre rencontre ne sera jamais du temps perdu, ni pour vous, ni pour moi. N’ayez aucune crainte sur ce point.

Comment mon travail est perçu

Back To Top